À PROPOS 

"J'ai toujours voulu jouer de la trompette, mais à 6 ans, j'étais trop jeune pour commencer au conservatoire, alors pour patienter, j'ai été inscrit en piano. Et finalement j'y suis resté."

Pianiste d'origine toulousaine, François Moschetta a été formé au Conservatoire de Toulouse puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans les classes de Michel Beroff puis Marie-Josèphe Jude.

En 2018, il reçoit, à la suite du guitariste toulousain Thibaut Garcia, le Prix Filleul de l'Académie Charles Cros.
Comme lauréat de l'Académie Philippe Jaroussky, il s'est produit dans le 2ème concerto de Shostakovitch, à la Seine Musicale, avec l'ensemble Appassionato sous la direction de Mathieu Herzog.

 

A 28 ans, il a donné de nombreux récitals dans des festivals en France et en Europe dans de prestigieux festivals comme le Festival Radio France.

Il est régulièrement invité à la radio, notamment dans l'émission "Portraits de famille" de Philippe Cassard, le "Classic Club" de Lionel Esparza ainsi que "Génération France Musique, le Live" présentée par Clément Rochefort.

Dernièrement il s'est produit à la Fondation Louis Vuitton, au festival Nice Classic Live ainsi qu'en récital au Musée Angladon dans une coproduction avec l'Opéra d'Avignon.

François Moschetta affiche une volonté de rendre la musique accessible à un public le plus large possible.  Il mène de front plusieurs projets dans cet esprit d'ouverture et de partage.

Il a créé la chaîne YouTube "Un Pianiste Qui Parle" qui a fait l'objet d'un reportage dans Envoyé Spécial sur France 2.

https://www.youtube.com/unpianistequiparle/c

Il a également conçu un spectacle à destination des familles avec la soprano Amélie Raison produit par la Seine Musicale : "Le Mystère de la Boîte à Musique".

https://www.laseinemusicale.com/spectacles-concerts/le-classique-du-dimanche_e947

En musique de chambre, il se produit avec son frère Eric Moschetta, violoncelliste à l'Orchestre National d'Auvergne, ainsi que son amie Joséphine Poncelin, flûte solo de l'Orchestre National de France.

Passionné par le jeu d'échecs, fin gourmet, il a une affinité particulière pour la musique du début du 20ème siècle, notamment Rachmaninov, Prokoviev, Debussy et Ravel.

"...Quel beau talent que ce Toulousain tout à la fois brillant, sensible et humble : un authentique musicien."

Philippe Cassard, France Musique